Camping Sauvage En Europe - Ridestore Magazine

Le Guide Ultime Du Camping Sauvage En Europe

Que dirais-tu de rester à l’écart du monde civilisé pendant quelque temps et d’aller en plein milieu de la nature pour dormir à la belle étoile ? C’est ça, le camping sauvage. De la nature, de l’air frais, un sentiment de liberté totale et de tranquillité d’esprit.

Mais malheureusement, tu ne peux pas partir avec une tente et la planter où bon te semble. Partout en Europe, il existe des règles à suivre concernant le camping sauvage. 

Avec cet article, nous voulons mettre en lumière les pays qui se prêtent le mieux au camping sauvage en Europe. On t’explique comment procéder dans les pays où les restrictions sont plus strictes et on te parle des pays qu’il faut éviter pour le camping sauvage en Europe. 

Camping Sauvage En Europe

Le Camping Sauvage en Europe - Navigation Rapide

Les Meilleures Destinations Pour Faire Du Camping Sauvage En Europe

Les meilleures destinations pour faire du camping sauvage en Europe ne sont pas seulement parfaites pour le camping sauvage. Ce sont aussi le lieu de certaines des meilleures randonnées d’Europe. Comme tu t’en doutes, nous avons sélectionné les endroits où il y a le plus de choses à faire aux alentours pour que tu ne t’ennuies pas pendant ta grande aventure estivale.

Mais ne perdons pas plus de temps et passons directement aux choses sérieuses ! Voici notre liste des meilleures destinations en Europe pour le camping sauvage. 

Le Camping Sauvage Dans Les Pays Nordiques

C’est bien dans les pays nordiques qu’il est le plus simple de faire du camping sauvage. Le camping sauvage est non seulement totalement légal, mais il est même encouragé. Mais cela dit, il existe, comme partout, des règlements.

Les règlementations du camping sauvage pays par pays

Le Camping Sauvage en Suède

En Suède, tu as le droit de camper n’importe où dans la nature, même sur des terrains privés. C’est grâce au célèbre droit d’accès à la nature, l’Allemansrätten. Ce droit existe pour permettre à chacun d’accéder à la nature et d’en profiter, sous quelques conditions toutefois. 

Veille simplement à respecter la nature, les plantes et la faune. Tu peux cueillir des fleurs sauvages par exemple, mais tu n’as pas le droit de prendre les écorces d’arbres pour ton feu de camp.  

Selon l’Allemansrätten toujours, tu as le droit de camper sur des terrains privés, mais tu n’es pas autorisé à camper à proximité de bâtiments. 

Assure-toi également de t’informer sur les réglementations autour des feux de camp. En général, c’est autorisé. Mais ça peut être interdit à certains endroits pour protéger la faune et la flore. Pendant l’été, quand il existe un risque important d’incendie de forêt notamment, il y a parfois une interdiction totale de faire du feu. 

L’Allemansrätten te permet de passer quelques nuits au même endroit avant de bouger ailleurs. Si tu es au plus profond de la forêt, tu peux rester plus longtemps que ça sans problème. Mais sinon, ne reste pas plus de 2-3 nuits sur le même spot. 

L’Allemansrätten ne s’applique qu’aux petits groupes. Si tu pars avec un grand groupe et que vous comptez planter plusieurs tentes, vous devez dans ce cas demander une autorisation spéciale.

Certains parcs nationaux et réserves naturelles ont des règles spécifiques concernant le camping. Renseigne-toi toujours sur les règles spécifiques à la région où tu te trouves avant d’envisager de t’installer quelque part avec ta tente. 

Le Camping Sauvage En Norvège

Le camping sauvage en Norvège n’est pas si différent de la Suède. Le pays a aussi un droit d’accès à la nature, l’Allemannsretten (qui s’écrit différemment en Norvège).

Les règles sont assez similaires, même si elles diffèrent légèrement. L’office du tourisme norvégien a rédigé un guide facile à suivre sur la manière de faire du camping sauvage en Norvège. Tu trouveras le lien juste en dessous de cette section. 

En bref, tu dois faire attention et réfléchir avant d’agir afin de ne pas endommager la nature et l’environnement dans lequel tu te trouves. 

Tu dois te tenir à une distance de 150 mètres de la maison habitée la plus proche. Si tu souhaites rester plus de deux nuits au même endroit, tu dois demander l’autorisation au propriétaire du terrain. Cela ne s’applique pas si tu es en montagne ou dans une autre région éloignée.

Entre les dates du 15 avril et du 15 septembre, les feux de camp à proximité ou dans les forêts sont interdits. À l’exception des sites de feu de camp approuvés ou dans les zones où le risque d’incendie est peu probable. Par exemple, au bord de la mer et loin des arbres.

Tout comme en Suède, en cas de sécheresse extrême, les feux sont interdits. Cela s’applique aux grils, aux réchauds de camping et aux brûleurs à gaz.

Le Camping Sauvage En Finland

La Finlande est également très similaire à la Suède et à la Norvège et a elle aussi son Allemansrätten. On y trouve quelques différences locales, mais comme on dit dans les pays nordiques : « Avec un peu de bon sens, vous ferez un bon bout de chemin”. 

Et c’est cette mentalité qui prévaut lorsqu’il s’agit d’être dans la nature. Cela consiste à, par exemple, ne pas laisser de déchets derrière soi, respecter les propriétés et les maisons des gens, ou encore ne pas nuire à la nature ou à la faune.

Tu es autorisé à faire du camping sauvage dans la nature au même endroit pendant une période limitée, à condition d’être assez loin du bâtiment le plus proche.

À l’inverse, tu n’es pas autorisé à faire un feu sans en demander la permission en dehors d’un lieu de feu de camp défini. Par contre, tu as le droit de faire cuire des aliments sur un réchaud ou sur un grill de camping.

À noté qu’il existe des zones protégées et des zones militaires où l’Allemansrätten ne s’applique pas.

Le Camping Sauvage en Estonie

Le camping sauvage en Estonie est presque aussi facile que dans les pays nordiques.  L’Estonie dispose également d’une loi sur le « droit d’errer », qui t’autorise à camper et à te promener librement dans la nature.

Tu n’as pas le droit de camper sur des terrains privés. Évite donc les terrains privés balisés, reste à l’écart de la civilisation, et tout ira bien. La campagne estonienne n’est pas dominée par des terres agricoles ou d’autres terrains privés, ce qui permet de rester facilement à l’écart des propriétés privées. 

En ce qui concerne les terres qui appartiennent au gouvernement, tu as le droit de camper librement, sur une durée limitée, au même endroit. À l’exception des parcs nationaux et des zones militaires.

Le gouvernement estonien a établi quelques règles simples que tu te dois de respecter lorsque tu fais du camping sauvage ou que tu es en pleine nature : 

  • Ne laisse aucune trace en campant. 
  • Ne dérange pas la tranquillité. 
  • Nettoie et emporte tes ordures avec toi. 
  • Lave-toi, fais ta vaisselle et lave tout ce qui doit être lavé sur la terre ferme, loin des sources d’eau. 
  • Utilise les sentiers de randonnée et ne t’aventure pas hors des sentiers battus. 

Le Camping Sauvage en Écosse

Le camping sauvage en Écosse ne pose aucun problème, car le gouvernement fournit des informations claires et utiles. En plus, l’Écosse offre des paysages et des vues à couper le souffle, ce qui en fait une destination de choix pour le camping sauvage. 

Cependant, il y a quand même certains endroits en Écosse où tu n’es pas libre de camper. 

Il te suffit de te rendre sur le site Outdoor Access Scotland (en anglais) et de te renseigner sur la situation actuelle. La région d’East Loch Lomond, par exemple, a une réglementation spécifique que tu peux consulter ici.

Cela dit, tu es libre de camper dans la plupart des régions d’Écosse, il te suffit de suivre la politique « leave no trace » (en français, ne laisse aucune trace).

D’autres directives consistent à continuer à avancer et à trouver un autre endroit si celui que tu avais en tête est bondé. Cela permet d’éviter le surpeuplement.

Utilise un poêle plutôt qu’un feu pour faire cuire tes aliments lorsque c’est possible. Et bien sûr, n’allume jamais de feu pendant les périodes de sécheresse dans les zones sensibles. 

Le Camping Sauvage En France

Ah notre cher pays ! On pense souvent à partir à l’étranger pour explorer la nature alors qu’on a de merveilleux paysages à portée de main, facilement accessibles pour un week-end. 

Le camping sauvage en France est légal, mais il est plus compliqué que dans les pays mentionnés précédemment et des règles différentes s’appliquent selon les cas.

Il est préférable de s’informer auprès de l’office du tourisme local pour connaître les règles applicables à la région où tu te trouves.

Mais en bref : ne monte pas de tente au bord de la mer, assure-toi d’être à plus de 200 mètres de l’eau qui est utilisée pour la consommation et reste à l’écart de tout monument ou site historique.

Les terrains privés et les bords de route sont également interdits. Si tu te tiens à l’écart des endroits cités précédemment et que tu remballes ton campement le matin, tu t’en sortiras bien dans la plupart des cas.

La France a beaucoup à offrir en matière de camping sauvage. Renseigne-toi avant de partir afin de ne pas manquer les meilleurs spots.

Le Camping Sauvage En Espagne

Le camping sauvage en Espagne est un peu plus compliqué car les règles sont locales et non nationales. La police ou la « guardia civil » en Espagne n’hésitent pas à te donner une amende si tu as campé au mauvais endroit.

La loi nationale stipule que tu as le droit de faire du camping sauvage si tu respectes certaines règles. Tu n’as pas le droit de camper à moins de 100 mètres de la mer. Les parcs nationaux et naturels sont interdits.

La propriété privée est interdite, y compris les monuments historiques.

Les zones militaires et les zones urbaines sont interdites.

Selon l’article 46.1, les zones suivantes appliquent des règles nationales pour le camping sauvage.

Le Pays Basque, la Catalogne, Madrid, Castille-et-León et Castille-la-Manche. 

(El artículo 46.1 de la orden del 28 de julio )

Tu ne peux pas constituer un groupe de plus de dix personnes et de trois tentes. Les tentes qui sont à moins de 500 mètres sont considérées comme appartenant au même groupe.

Toutes les autres zones d’Espagne ont des règles locales qui, d’une certaine manière, interdisent le camping sauvage.

Le Camping Sauvage En Pologne

Le camping sauvage en Pologne n’est pas légal, mais largement accepté.

Tu ne dois pas camper sur la plage ou dans un parc national. Les lieux de randonnée populaires comme le parc national des Tatras sont particulièrement stricts à ce sujet et les gardes forestiers contrôlent cette pratique. Dans la plupart des parcs nationaux, tu risques une amande si tu tentes de faire du camping sauvage. 

Curieusement, il est interdit de camper dans une forêt. Mais d’après ce que nous avons lu, cela ne s’applique que si tu as l’intention de faire un feu.

Si ce n’est pas le cas, tu peux y aller. Même l’office officiel des forêts de Pologne a une carte des forêts et des sites qui sont propices au camping.

La réglementation sur le camping sauvage à travers l’Europe

Les pays mentionnés ci-dessus sont les pays d’Europe que nous te recommandons pour le camping sauvage. Comme tu as pu t’en rendre compte, dans certains de ces pays, le camping sauvage est non seulement légal, mais aussi encouragé. D’autres pays imposent davantage de restrictions mais le camping sauvage reste légal et facile.

Dans le reste de l’Europe, il est plus ou moins illégal de faire du camping sauvage. Certains pays sont plus stricts que d’autres.

Bien sûr, tu peux toujours essayer et avec un peu de chance tu t’en sortiras sans amande ni condamnations. J’ai personnellement fait beaucoup de tests dans ce domaine et je n’ai reçu qu’une seule amende au total, soit 60 euros seulement pour avoir dormi dans ma voiture en Slovénie.

Si tu veux quand même tenter le camping sauvage dans le reste de l’Europe, voici une liste de lois par pays. 

Le Camping Sauvage En Europe
(Les Lois Par Pays)

Le Camping Sauvage En Albanie

Le camping sauvage est autorisé et largement accepté en Albanie. Tu dois simplement éviter les parcs nationaux et les réserves naturelles. Ne t’installes pas près des bâtiments de l’État ou sur des propriétés privées.

Le camping Sauvage En Autriche

En Autriche, il est interdit de faire du camping sauvage. Mais tu es autorisé à te construire un bivouac pour la nuit si tu te trouves dans une forêt non protégée.

Donc, techniquement, si tu as un bivouac et que tu restes en dehors des zones interdites, tu peux faire du camping sauvage légalement en Autriche. Souviens-toi, interdiction de camper dans des parcs nationaux et des réserves.

Le Camping Sauvage En Belgique

Le camping sauvage en Belgique est interdit. C’est illégal, et en plus, il n’y a pas énormément de nature en Belgique.

Il existe par ailleurs des campings où tu peux planter ta tente.

Le Camping Sauvage En Bosnie-Herzégovine

Le camping sauvage en Bosnie-Herzégovine est légal et il n’y a pas de réglementation stricte à ce sujet. Il faut juste faire attention aux mines terrestres. Si tu vois des panneaux de mise en garde contre les mines terrestres, ne plante évidemment pas de tente dans cette zone-là.

Le Camping Sauvage En Bulgarie

Le camping sauvage en Bulgarie n’est pas officiellement autorisé, mais il est largement toléré et pratiqué. Surtout si tu restes au même endroit seulement pour une durée limitée. Si tu restes pendant des mois, tu risques d’avoir un problème. Même s’il est courant pour les Bulgares de camper à l’état sauvage pendant une longue période au même endroit.

J’ai fait ça sur la côte bulgare de la mer Noire et j’ai rencontré beaucoup de gens qui ont planté leur tente dans les grottes de la côte et y sont restés tout l’été. La plupart d’entre eux étaient des jeunes qui venaient y faire de l’escalade au-dessus de la mer.

Le Camping Sauvage en Croatie

En Croatie, il est interdit de faire du camping sauvage. Que ce soit dans les zones touristiques, les parcs nationaux et à proximité des plages, cette interdiction est appliquée de manière très stricte.

Plus loin des endroits mentionnés ci-dessus, la loi n’est pas aussi strictement appliquée, mais tu risques quand même de recevoir une amende pour l’avoir fait.

Les fois où j’ai fait du camping sauvage en Croatie, j’ai zappé la tente et j’ai mis mon hamac entre les arbres ou bien j’ai simplement dormi par terre dans mon sac de couchage.

J’ai eu de grandes expériences en dormant dehors en Croatie !

Le Camping Sauvage En République Tchèque

Les règles concernant le camping sauvage en République Tchèque sont très similaires aux règles en vigueur en Autriche. Les tentes ne sont pas autorisées mais le bivouac est autorisé pour une nuit.

Il est interdit de planter une tente sur un terrain privé, même avec l’autorisation du propriétaire.

Dans ce cas-là bien sûr, la police peut détourner le regard si vous avez officiellement l’accord du propriétaire.

Il n’existe aucune règle interdisant de passer la nuit dans une voiture pour se reposer durant un long trajet. Il est donc possible de dormir dans sa voiture. Même s’il ne s’agit pas de camping sauvage.

Le Camping Sauvage À Chypre

Le camping sauvage à Chypre est légal, sauf dans certaines zones protégées.

Fais attention aux feux de camp et informe-toi à l’avance sur la réglementation en vigueur. Un feu allumé pendant les mois les plus chauds peut causer beaucoup de dégâts.

Le Camping sauvage au Danemark

Contrairement aux autres pays d’Europe du Nord, le camping sauvage n’est pas légal au Danemark. Tu es seulement autorisé à camper sur des terrains de camping désignés.

Il y a peu de chances que tu te fasses prendre si tu campes en dehors de l’un des campings désignés. À l’exception des plages qui sont strictement interdites.

Le Camping Sauvage En Angleterre

Le camping sauvage en Angleterre et au Pays de Galles est interdit, à l’exception de la région de Dartmoor. 

Le Camping Sauvage en Allemagne

La réglementation sur le camping sauvage en Allemagne est assez similaire à celle de l’Autriche et au reste de l’Europe centrale :  Tu es autorisé à faire un bivouac d’une nuit. 

Cependant, en Allemagne, on commence à reconnaître que tout le monde ne veut pas faire du camping dans un camping « tout compris » et il existe maintenant des zones désignées où on peut du camping sauvage, du moins c’est tout comme. Ce sont souvent des zones de trekking où on peut faire du camping sauvage, gratuitement ou à un prix d’environ 10 euros.

Camper Dans l'Eifel

L’Eifel est une belle région pour faire de la randonnée en Allemagne. Tu peux y camper pour la nuit pour un montant de 10 euros. Mais tu n’es pas totalement libre de camper où tu veux. Il y a des sites désignés dans la région, qui sont tous équipés d’une plate-forme en bois, d’une table et de toilettes mixtes.

Camper dans le Schleswig-Holstein

Cette région d’Allemagne compte de nombreux sites différents.

D’après nos recherches, il existe des endroits spécifiques dans les différentes zones de trekking où tu es autorisé à planter ta tente.

Donc, encore une fois, il ne s’agit pas de camping sauvage. Mais ce n’est pas non plus du camping classique avec trois milles personnes autour. 

Camping Dans La Forêt du Palatinat

Tu peux, pour un montant de 10 euros, planter ta tente à l’un des endroits désignés dans la zone de trekking.

Camping Dans La Forêt Noire

Dans la forêt noire, il y a beaucoup d’activités de plein air. Tu y es autorisé à faire de la randonnée et à planter une tente ici. Par contre il y a des endroits désignés pour ça dans la forêt et tu ne peux pas choisir librement.

Pour résumer, c’est loin du camping sauvage. Mais si tu veux t’éloigner de la foule ou du confort des campings ordinaires, il existe des options en Allemagne.

Il s’agit toutefois d’options réglementées. C’est pourquoi on te déconseille de faire du camping sauvage en Allemagne. Mais si tu es déjà en Allemagne et que tu veux l’essayer, ces options pourraient être une bonne option légale.

Le Camping Sauvage En Grèce

Le camping sauvage en Grèce n’est pas autorisé par la loi. Mais il est toléré dans certaines régions. 

Cependant, en faisant des recherches, il semble que les gens s’accordent à dire que le camping sauvage est tout à fait toléré tant par les résidents que par les autorités, à condition de rester loin des zones touristiques, des routes et des plages populaires.

Le Camping Sauvage en Hongrie

Le camping sauvage en Hongrie est le plus restreint, et il est interdit dans tous les parcs nationaux.

Mais autrement, on est techniquement autorisé à planter une tente dans des zones naturelles non protégées pendant 24 heures au maximum. Note également que l’interdiction de faire un feu est chose courante en Hongrie.

Le Camping Sauvage En Islande

Le camping sauvage en Islande n’est peut-être pas illégal, mais il n’est pas recommandé. Il est interdit de camper sur des terrains privés ou aménagés dans un but précis, or en Islande, la plupart des terrains sont privés.

De nombreuses règles supplémentaires rendent le camping sauvage difficile en Islande, mais si tu veux vraiment fouiller ou obtenir des autorisations écrites des propriétaires fonciers, tu peux toujours le faire.

J’ai personnellement essayé le camping sauvage en Islande en me déplaçant en voiture et en dormant dans ma tente. J’ai dormi cinq nuits en dehors des zones de campement désignées. Deux nuits, j’ai été réveillé par les propriétaires terriens ou la police. Le ratio n’est donc pas top. Je n’ai reçu aucune amende, on m’a juste demandé de partir. Ce qui n’est pas vraiment ce que vous voulez faire au beau milieu de la nuit, qu’on se le dise.

Le Camping Sauvage En Irlande

Il est interdit de faire du camping sauvage en Irlande. Cependant, tu peux peut-être trouver des endroits dans des régions éloignées où c’est toléré.

Le Camping Sauvage En Italie

Les lois sur le camping sauvage en Italie sont un peu floues. Elles se font au niveau local et non national. Il y a donc des différences entre les régions.

En général, d’après ce que j’ai découvert au cours de mes recherches, une seule nuit en pleine nature ne devrait pas poser de problème, par contre, passer plusieurs nuits au même endroit pourrait t’attirer des ennuis. Les règles sont généralement strictement appliquées dans ces régions.

Le Camping Sauvage Au Kosovo

Le camping sauvage au Kosovo n’est pas officiellement interdit et n’est pas non plus officiellement légal. Ce qui le rend donc plus ou moins légal, n’est-ce pas ? 😉 

Il y a donc quelques restrictions à connaître concernant le camping sauvage au Kosovo et il y a beaucoup de beaux endroits pour faire du camping sauvage – ça vaut le coup de s’y intéresser.

Camping Sauvage En Lettonie

Le camping sauvage en Lettonie est plus ou moins légal lui aussi. Si tu choisis le bon endroit. Dans certaines régions, le camping sauvage n’est pas légal. Mais c’est une activité largement acceptée en Lettonie.

Reste à l’écart des parcs nationaux, des propriétés privées et des dunes de sable. En outre, si tu respectes la nature et ton environnement, si tu ne fais pas de bruit et ne joue pas de musique trop forte, etc., tu n’auras aucun problème et tu pourras pratiquer librement le camping sauvage en Lettonie.

Enfin, surveille les panneaux qui interdisent le camping sauvage, certaines règles locales peuvent s’appliquer dans différentes régions de Lettonie. 

Si tu suis ces conseils à la lettre tu n’auras aucun problème à faire du camping sauvage en Lettonie.

Le Camping Sauvage En Lituanie

Les règles concernant le camping sauvage en Lituanie sont très similaire aux règles du camping sauvage en Lettonie. Le camping sauvage est légal dans de nombreux endroits, avec quelques restrictions. Les règles locales peuvent également s’appliquer, alors garde un œil sur les panneaux interdisant le camping sauvage.

Le Camping Sauvage Au Luxembourg

Le camping sauvage est illégal au Luxembourg, et la loi est appliquée avec rigueur. On te conseille donc fortement de ne pas essayer le camping sauvage au Luxembourg.

Le Camping Sauvage À Malte

Le camping sauvage à Malte n’est pas légal et n’est pas non plus largement toléré. J’ai cependant quelques amis qui l’ont fait sans problème. Apparemment, tu peux aussi demander l’autorisation à la municipalité dans laquelle tu te trouves.

Le Camping Sauvage En Macédoine

Le camping sauvage est interdit en Macédoine, mais il est toléré dans la plupart des régions et de nombreux locaux le pratiquent également. Il suffit de faire attention à l’endroit où tu t’installes et tu n’auras aucun problème.

Le Camping Sauvage Au Monténégro

Il n’est pas permis de faire du camping sauvage au Monténégro, mais c’est toléré dans de nombreuses régions. Il suffit de rester à l’écart des parcs nationaux et des plages. 

Pour résumer, il est conseillé de ne pas s’aventurer dans les zones touristiques pour faire du camping sauvage au Monténégro.

Le Camping Sauvage Aux Pays-Bas

Le camping sauvage aux Pays-Bas n’est pas légal et, le pays étant petit, il n’y a pas beaucoup de zones naturelles sauvages dans lesquelles tu pourrais essayer. Il existe par contre des terrains de camping où il est légalement autorisé de planter sa tente.

Le Camping Sauvage Au Portugal

Le camping sauvage au Portugal est illégal. Tu pourrais t’en sortir sans problème pendant la saison basse si tu restes un peu en retrait et si tu ne t’approches pas des plages.

Le Camping Sauvage En Slovaquie

Le camping sauvage est légal en Slovaquie. Mais il faut se tenir à l’écart des parcs nationaux ou de toute autre zone protégée. Les feux en plein air sont interdits.

Le Camping Sauvage En Slovénie

Le camping sauvage en Slovénie n’est pas autorisé. Cependant, si tu dois finir par en faire, fais-le en dehors de tout parc national ou de toute zone protégée. Tu n’auras probablement aucun problème à le faire. Mais garde en tête que ce n’est pas autorisé.

J’ai personnellement fait du camping sauvage dans certaines des belles montagnes que la Slovénie a à offrir. Et je n’ai jamais eu aucun problème.

Le Camping Sauvage En Suisse

Le camping sauvage n’est pas autorisé dans les vallées, les zones habitées et les forêts. Mais il y a toujours quelques exceptions locales. Si tu souhaites faire du camping sauvage en Suisse et te tenir à l’écart des zones habitées, sois discret et respectueux. Il y a peu de chances que tu aies des problèmes, même si les autorités te repèrent.

On te demandera peut-être de partir, mais il est très peu probable qu’ils te donnent une amende si tu as choisi ton emplacement avec soin et que tu n’as pas fait de dégâts.

Le Camping Sauvage En Turquie

Le camping sauvage en Turquie est tout à fait légal et il n’y a pratiquement aucune restriction. L’office du tourisme turc dispose également de nombreuses informations sur le camping sauvage.

Ma recommandation est de faire attention à l’endroit où tu plantes ta tente. J’ai eu besoin de monter une tente en Turquie une fois pendant mon voyage, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour choisir l’emplacement et je me suis retrouvé près d’une zone urbaine. Le lendemain, j’ai été réveillé par un homme qui me demandait de l’argent, prétendant qu’il gérait le terrain.

Le Camping Sauvage En Europe De l'Est

La plupart des pays d’Europe de l’Est n’ont pas vraiment de lois ou de règlements concernant le camping sauvage.

L’Arménie, la Géorgie, l’Ukraine, la Biélorussie et la Moldavie sont des pays qui n’ont pas vraiment de lois contre le camping sauvage. Tu es donc libre de camper à peu près partout où tu le souhaites. À l’exception de certains parcs nationaux. 

Certains de ces pays n’ont pas vraiment beaucoup de nature à offrir. Mais je recommande vraiment la Géorgie. J’ai passé quelques jours en voiture à travers la Géorgie. J’ai dormi dans les montagnes sous le ciel étoilé le plus fou que je n’ai jamais vu.

Il suffit juste de faire attention, dans tous les pays ci-dessus, quand on fait des feux de camp. Il peut y avoir des règles locales ou saisonnières contre les feux de camp.

Le Camping Sauvage En Roumanie

Le camping sauvage en Roumanie n’est pas autorisé, mais totalement toléré. Je l’ai personnellement pratiqué et il y a beaucoup de belle nature à explorer dans ce pays.

Le Camping Sauvage En Russie

Le camping sauvage en Russie est légal, à l’exception des terrains sur lequel se trouve une église, des terrains privés et des terrains situés à proximité de réservoirs.

Mais à part ça, tu es libre de faire du camping sauvage et même d’allumer un feu de camp. Pendant certains mois d’été secs, un feu peut être interdit. Veille à ne pas passer plus d’une nuit au même endroit.

En fait, la procédure de visa et d’enregistrement est plus compliquée que de faire du camping sauvage. Si tu viens en Russie en tant que touriste, tu dois enregistrer les endroits où tu séjournes. Si tu te retrouves loin de la province ou de la ville dans laquelle tu t’es enregistré et que tu te fais contrôler par les autorités pendant ton séjour en camping sauvage, tu risques d’avoir des problèmes. Si tu as besoin de conseils sur les visas russes, rends-toi sur le site web de du gouvernement consacré aux visas. 

J’ai personnellement traversé certaines régions de Russie en voiture et j’ai dormi dans la voiture. Je me suis enregistré dans la ville la plus proche de notre destination finale, afin de pouvoir au moins dire que je me rendais dans cette ville en cas de contrôle.

En Quoi Le Camping Sauvage Est-Il Différent Du Camping Ordinaire ?

Le camping sauvage, c’est assez simple, c’est du camping en dehors d’un terrain de camping désigné. Dans la nature.

L’avantage du camping sauvage, c’est que ça te permet de faire des randonnées à la journée et de t’arrêter dans des spots spectaculaires et de continué à marcher le lendemain, sans avoir à retourner à la base. Tu peux aller plus loin et voir des paysages uniques que peu de personnes verrons dans leurs vies. 

Dans le cas du camping classique, tu laisses généralement ta tente sur le terrain de camping pendant quelques jours.

Que dois-je prendre pour le camping sauvage ?

Si le camping sauvage t’intéresse et que tu souhaites partir dans la nature, voici ce que tu dois apporter avec toi.

Tente/sac de bivouac

C’est ton abri et ta maison dans la nature. Assure-toi d’apprendre à l’installer et de familiariser avec lui avant de partir dans la nature. 

Sac de couchage

C’est ce qui te tient chaud la nuit. Assure-toi d’avoir un sac de couchage adapté au climat et à la température de ton environnement. 

Tapis de couchage 

Ton matelas rend le sommeil plus confortable et plus chaud en ajoutant une couche entre toi et le sol.

Cuisinière et nourriture

Veilles à apporter quelque chose qui te permette de cuisiner, ainsi que de la nourriture à cuisiner. Pouvoir déguster un repas chaud avec une vue majestueuse, ça n’a pas de prix. 

Torche

Une torche est toujours une bonne idée et te facilitera grandement la vie une fois la nuit tombée.

Serviette ou sacs pour enterrer/enlever les déchets des toilettes.

Tu dois soit apporter des sacs pour pouvoir jeter tes déchets de toilettes dans une poubelle lorsqu’elle est disponible, soit une truelle ou une petite pelle pour pouvoir les enterrer. 

Sois attentif à la sécurité incendie

Assure-toi de consulter la réglementation locale et actuelle en matière d’incendie pour la zone où tu fais du camping sauvage. Si tu as le droit de faire un feu, assure-toi d’apprendre à le faire en toute sécurité. Tu ne veux pas être la cause d’un incendie de forêt.

Plus de lecture ?

Ce sujet te plaît ?  Voici deux lectures qui pourraient t’intéresser. Tu peux aussi consulter la Section Voyages. Bonne lecture !

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email