Top 3 des spots d'emplois saisonniers en Europe -Ridestore Magazine

Top 3 Des Spots Secrets Pour Les Emplois Saisonniers En Europe

Tu en as fini avec les études, ou tu cherches à mettre ta vie d’adulte en pause ? Tu n’es pas seul. De plus en plus de gens choisissent de faire une année sabbatique, une année de pause pour expérimenter le monde. Et pour nous, amoureux de la montagne, il n’y a rien de mieux que d’aller vers les sommets pour passer une saison à rencontrer du monde et à danser sur les tables des afters. Pour cela rien de mieux que les emplois saisonniers !

Il y a bien sûr beaucoup de stations qui viennent tout de suite à l’esprit quand on parle de saison, comme Val d’Isère, Tignes, Val Thorens, Verbier, St Anton etc. Et si ces stations sont tout à fait épiques et qu’elles te promettent un hiver inoubliable, certaines petites stations, moins connues, peuvent t’offrir une expérience tout aussi incroyable. Avec un coût de la vie et du logement moindre et bien plus d’emplois saisonniers disponibles et d’accessibilité. On a donc voulu te parler de trois de nos spots de saisonniers pas si secrets.

Pssst… Besoin d’une nouvelle veste de ski et d’un pantalon de ski ? Jette un œil à la dernière collection sur Ridestore !

Cervinia

Cervinia est de plus en plus populaire dans la communauté des saisonniers qui grandit de saison en saison. La station est passée de 50 à 60 saisonniers embauchés en-dehors des locaux à plus de 200 MAIS c’est une communauté particulièrement soudée. Un moyen romantique de passer ta saison, avec un grand groupe d’amis, pas seulement les autres saisonniers avec qui tu bosses mais aussi ceux des autres stations. Allez skier ensemble, danser ensemble, et tu te feras sans doute des amis pour la vie. Cervinia a deux atouts majeurs en plus de ce sens de la communauté. Le premier est le coût. Tu peux skier dans les stations de ski les plus connues du monde, à “Zermatt”, rider sur des pistes parfaites qui s’étalent sur plus de 360 km tout en profitant du coût de la vie en Italie. Skier à Zermatt a quelque chose de charmant, avec l’iconique Matterhorn face à toi et des bières rafraîchissantes à moitié prix une fois que tu passes à nouveau la frontière. Enfin, on ne parle même pas de la culture italienne, de son charme et de son hospitalité. Malheureusement, certaines villes, surtout côté français, ont perdu leurs qualités intrinsèques, mais Cervinia n’a elle rien perdu de sa touche italienne. La gastronomie est exquise, les vins locaux aussi, et en tant que saisonnier, tu pourras vraiment plonger dans la vie locale. La saison est longue à Cervinia, ce qui est une bonne nouvelle (car on est sur un glacier), le weekend d’ouverture a toujours lieu la dernière semaine d’octobre, et la saison dure ensuite jusqu’au premier weekend de mai ! Et en plus, le MATTERHORN quoi ! Tout est dit.

PS : jette un oeil au forfait de ski “Zermatt Rosso”, qui, bien qu’un peu cher, inclut 3 pays, avec du ski illimité à Cervinia, Zermatt, La Thuile, Courmayeur, Champoluc, Gressoney ET La Rosière, et en plus 6 jours offerts à Verbier.

 

Engelberg

 

Si tu aimes rider dans la peuf, alors Engelberg doit être tout en haut de ta liste. Il y a un tas de raisons qui font d’Engelberg un spot incroyable, autant pour les saisonniers que les touristes. C’est le genre d’endroit où tu vas ADORER passer 5-6 mois et que ta mère va aussi aimer quand elle te rendra visite. La ville est une véritable carte postale, avec ses chalets, ses poutres en bois, un vrai rêve. Tu as aussi Lucerne à 40 minutes si tu commences à avoir la bougeotte, l’occasion de visiter l’un des plus beaux joyaux de la Suisse. C’est aussi proche de Zurich, une autre ville suisse captivante. Une opportunité parfaite pour explorer un pays qu’on connaît surtout pour le chocolat et l’absence de plages, alors qu’il a bien plus à offrir. Engelberg attire une foule de saisonniers motivés et engagés depuis un certains temps, une petite communauté chaleureuse qui a la poudreuse dans le sang. Tu trouveras sans problème quelqu’un pour rider avec toi si tu pars seul. Le forfait pour les remontées mécaniques est plutôt abordable, mais forcément plus cher que dans notre première option italienne ! Engelberg a eu droit pour sa dernière saison à beaucoup de neige et à beaucoup de riders qui sont venus tester cette poudreuse exquise avant l’arrivée de décembre. La saison dure jusqu’à la mi-avril.

 

Kitzsteinhorn

 

Encore une station incroyable sur un glacier qui offre une saison follement longue et généreuse. L’Autriche profite de très bons niveaux de neige et dans les stations du Glacier autour de Zell, on skie dès le mois d’octobre. La pass pour la saison est une aubaine, avec le super ski pass à 595€ (au moment de rédiger cet article), ce qui veut dire que tu as 6 mois de ski à temps plein pour presque rien ! Ici aussi le logement est plus cher qu’en Italie MAIS si tu pars avec quelques vieux amis ou que tu en trouves des nouveaux, tu peux te loger à moindre prix avec un groupe de 4 à 6 personnes.

Si tu aimes rider dans le park, alors cette station, entourée par certains des parks les plus célèbres du monde inclus dans le forfait Zell Am See, est faite pour toi. Tu vas pouvoir rider à côté de certains des meilleurs freestylers du monde ! Le park est parfaitement entretenu par une équipe dédié qui s’assure que tout soit parfait à tout moment. Sans compter le pipe de renommée mondiale, une belle occasion de montrer tes talents à tes nouveaux potes ! Le park garantit un bon niveau de neige à 3000 m, et il en va de même pour toute la station.

Kitzsteinhorn offre un mélange de nationalités éclectique avec des saisonniers du monde entier, et donc une atmosphère incroyable. En prenant une bière ou en dévalant les pistes, tu risques d’entendre des tas de langues, de l’allemand, de l’espagnol, du russe et plus encore. Tu te retrouveras même peut-être à rejoindre tes nouveaux potes pour passer l’été dans un endroit cool et exotique.

 

Voilà, c’était juste 3 de nos spots favoris, mais tu trouveras sans problème ce même état d’esprit des saisonniers ailleurs, cette atmosphère amicale et chaleureuse. Libre à toi de faire tes propres recherches sur les pages de saisonniers de Facebook et d’Insta, de demander de l’aide ou des conseils d’habitués pour économiser quelques billets et passer la meilleure saison possible. On serait RAVIS de lire quelques-unes de tes aventures ou de connaître tes spots favoris pour la saison ! Connais-tu des histoires incroyables, ou as-tu des conseils à donner à ceux qui cherchent à se préparer pour leur première saison cet hiver ? Fais-le nous savoir.

Lien vers la marque portée sur les photos :  Dope

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email