randonnee ultra-legere

Randonnée Ultra-légère - Le Guide Complet pour Débutants

Qu’est-ce que la randonnée ultra-légère ? Le nom est plutôt explicite : on parle ici de randonner avec un équipement ultra-léger. Tu peux y parvenir en emportant avec toi seulement ce dont tu as besoin selon les conditions, et en misant sur des versions ultra-légères de chaque équipement. Randonner léger apporte un réel sentiment de liberté car tu ne portes pas d’affaires lourdes ou un énorme sac-à-dos. 

La pression sur ton corps est moindre et le poids à soutenir est bien plus faible que dans la randonnée traditionnelle. 

Il n’y a pas de poids officiel que l’on considère comme ultra léger, mais on dit en général que 5-7 kilos est un bon poids de base à atteindre. 

Alors prépare-toi à mettre de côté de nombreuses choses dont tu penses avoir besoin pour randonner, et à ressentir toute la liberté de la randonnée ultra-légère.

Tes essentiels en mode Ultra-Légers

L’un des moyens les plus rapides d’alléger le poids pour randonner léger est d’alléger tes quatre essentiels, soit ton sac-à-dos, ton abri ou ta tente, ton sac de couchage et ton tapis de sol. 

Ces quatre équipements sont tes essentiels, mais ils peuvent apporter beaucoup de poids si tu ne les choisis pas en toute connaissance de cause. Faisons un petit tour d’horizon de ce à quoi tu dois penser à propos de chacun de ces essentiels.

Le Sac à dos

Les sac-à-dos ultra-légers sont assez similaires aux modèles classiques. La principale différence tient dans la structure du sac-à-dos (quand il y en a une), sa matière, sa simplicité et le poids qu’il peut porter. 

En général, un sac traditionnel peut facilement atteindre les 3 kilos, mais on peut aisément trouver des sacs ultra-légers qui pèsent 0.45-0.9 kilos et moins. 

Les matières plus minces permettent d’économiser beaucoup de poids mais s’avèrent moins durables en comparaison d’un sac classique. Cela étant dit, ces matières ne sont pas non plus trop sensibles, et un sac bien entretenu tiendra le coup randonnée après randonnée.

Sac ultra-léger VS sac de randonnée de traditionnel

La structure est sans doute la plus grosse différence au niveau des sensations quand tu portes ton sac. La structure est ce que tu sens dans ton dos et ce qui amène du soutien quand tu portes le sac. 

Un sac classique possède une structure épaisse pour amener beaucoup de soutien et porter des charges lourdes. Mais justement, on ne veut pas porter des charges lourdes, et la structure est donc un bon moyen d’alléger le poids global. 

Les sac-à-dos ultra-légers peuvent avoir une structure plus ou moins épaisse, ou pas de structure du tout. Range simplement ton tapis de sol au niveau de ton dos et il t’offrira un soutien contre lequel t’appuyer. 

Un sac-à-dos ultra-léger a moins de capacité et de fonctions. Pour alléger le poids, tu n’auras qu’un grand compartiment, en général entièrement rempli avec l’ensemble de ton équipement, et peut-être quelques poches en maille à l’extérieur du sac. 

Un sac de 50-60 litres sera idéal pour ceux qui cherchent un sac de randonnée de type ultra-léger.

L’ABRI

Un abri plus léger, voilà encore un moyen de perdre du poids rapidement. Un abri classique peut peser 3 kilos ou plus, quant un modèle ultra-léger pèsera 0,9 kilos ou moins.

Les abris conçus pour randonner léger ont des design simples et sont faits dans des matières légères et très performantes. 

Plus tu es prêt à sacrifier ton confort, plus ton abri sera léger.

ultralight tent

Une tente Ultra-légère

Une tente ultra-légère avec une double-paroi peut être une option confortable. Elle offre une protection efficace contre le climat et les insectes, et elle est facile à installer.

L’inconvénient reste son poids, son prix et son volume en comparaison d’autres solutions ultra-légères. 

Une tente mono-paroi, à une seule couche, permet d’alléger le poids global de ton abri tout en proposant toujours une bonne protection contre la météo et les insectes.
Tu économises du poids grâce au tissu et à un nombre réduit de piquets de tente. Toutefois, elle doit être maintenue et sa respirabilité sera moins bonne que celle d’une tente à double-parois ce qui peut provoquer des phénomènes de condensation à l’intérieur de la tente.

Une Tarp et un Sursac

Le combo tarp et sursac permet d’alléger grandement le poids en comparaison des options ci-dessus, si tu es prêt à sacrifier un peu de confort (certains trouvent ce combo plus confortable qu’une tente mono-paroi, tu comprendras pourquoi dans la suite du paragraphe). 

Tu utilises tes bâtons de randonnée et tes piquets pour installer la tarp, qui te protège de la pluie. Un sursac, aussi appelé bivy, permet d’ajouter une protection supplémentaire contre le climat où tu peux glisser ton sac de couchage. 

N’oublie pas de penser à emporter une protection contre les moustiques, car tu y seras exposé, et des créatures curieuses risquent de visiter ton campement.

Cette option est un peu plus complexe à mettre en place mais il suffit de s’entraîner un peu avant le départ.

Tarp

LE SAC DE COUCHAGE

Fais en sorte de choisir un duvet qui est conçu pour le type de climat auquel tu seras exposé en randonnée. Porter un duvet trop chaud t’apporteras un poids inutile mais aussi un réel inconfort au moment de trouver le sommeil.
Et souviens-toi que tu peux toujours prendre une doublure de sac de couchage ou dormir habillé pour gagner en chaleur si nécessaire une fois la nuit tombée. 

 

Sacs de couchage en duvet VS sacs synthétiques. Un sac de couchage en duvet sera plus léger en comparaison d’un sac de couchage synthétique conçu pour la même température. Mais le sac de couchage synthétique est aussi gage d’économies. 

Il est important de choisir un sac de couchage à la bonne longueur. Un duvet trop grand risque de te faire perdre en chaleur. Et un duvet trop petit, et bien ça ne sera simplement pas confortable.

LE TAPIS DE SOL

"Le tapis de sol est souvent l’équipement le plus méconnu. Si tu t’allonges sur un sol froid toute la nuit, tu auras froid - tu ne peux pas lutter contre la thermodynamique. Tu as besoin de quelque chose entre toi et le sol, et les vêtements ne suffisent pas. Jette un oeil aux  apports en chaleur des tapis. Il ne faut pas lésiner sur cette étape - c’est important pour ton confort.”

Andrew Mazibrada - Sidetracked.com

Les tapis de sol apportent du confort mais aussi une bonne isolation contre un sol froid. Un tapis plus épais apporte plus de confort et plus d’isolation, mais c’est aussi plus de poids à porter. 

Il y a deux types principaux de tapis de sol, les tapis gonflables et les tapis en mousse.

Tapis Gonflables

Les tapis de sol gonflables sont plus simples à ranger et pèsent en général moins que les tapis en mousse. Choisis ce que tu trouves le plus confortable, la plupart des gens considèrent que la mousse l’emporte. Pour les tapis gonflables, pense surtout à emporter un kit de réparation en cas de crevaison.

Air pad

Tapis en mousse

Un tapis de sol en mousse s’adapte à un plus grand nombre d’environnements. Tu peux l’utiliser pour t’asseoir dessus ou comme structure pour ton sac-à-dos.
Mais il est aussi plus volumineux et occupe plus d’espace qu’un tapis gonflable. Et si tu ne l’utilises pas comme structure, il est plus difficile à ranger.

Eau, Carburant et Nourriture

L’eau et la nourriture ne comptent pas dans ton poids de base. En général, ces deux éléments viennent doubler le poids final de ton sac. Mais voyons un peu comment optimiser au mieux ce poids apporté par la nourriture.
Il y a différentes écoles à ce sujet, encore une fois. La nourriture, c’est ton carburant, c’est une idée qu’on retrouve souvent chez ceux qui aiment randonner léger. La nourriture est un carburant. Cela veut dire que la facilité de préparation et les calories/poids sont plus importants que les nutriments et le goût. 

Toutefois certains n’ont pas de problème avec le fait de faire plus d’efforts pour avoir plus de nutriments dans leur nourriture de rando, ce qui peut passer par des plats pré-cuits ou même en déshydratant sa propre nourriture.

L’EAU

C’est la chose la plus importante à emporter, mais aussi la plus lourde. Tu ne peux bien sûr pas emporter toute l’eau dont tu as besoin, tu dois donc repérer en avance les sources d’eau sur ton chemin.
Fais en sorte d’apporter plus que ce dont tu as besoin jusqu’au prochain point d’eau, car rester hydraté durant ta randonnée est tout de même plus plaisant et sécurisé. 

Un autre bon conseil : boire beaucoup d’eau une fois que tu as trouvé une source.

La purification

Ici encore, il y a différentes écoles. Certains boivent directement à la source, d’autres purifient l’eau. Cela dépend aussi de la zone où tu randonnes, car l’eau peut être très pure ou avoir besoin d’être filtrée. 

On recommande en général de purifier l’eau pour éviter de tomber malade en pleine randonnée. Tu peux le faire avec un filtre à pompe, un filtre à eau par gravité ou des produits chimiques. 

Les produits chimiques restent l’option la plus légère et facile mais aussi la plus populaire pour randonner ultra-léger.

COMBUSTIBLE, RÉCHAUD ET USTENSILES

Un bon repas chaud ou cuisiné à la fin de la marche apporte de nombreux bienfaits, c’est même sans doute le meilleur moment de la journée. 

Apporter quelque chose que tu peux ensuite cuisiner, comme de la nourriture réhydratée, vaut le coup, et il existe bien sûr des alternatives qui sont compatibles avec la rando ultra-légère. 

La plupart de la nourriture que tu emportes doit être déshydratée, car tu n’as ainsi pas besoin de cuisiner, mais simplement de réhydrater.

Les réchauds

Le choix le plus populaire et le plus simple reste le réchaud à gaz liquéfié. Le temps de cuisson est l’un des plus rapides et il fonctionne en toutes conditions, mais c’est aussi l’une des options les plus onéreuses et les plus lourdes.
Les réchauds à alcool sont les plus légers et les plus économiques et sont aussi très utilisés chez les randonneurs ultra-légers. 

Le temps de cuisson est un peu plus lent et il peut être plus difficile de l’allumer par temps froid ou venteux. 

Il y a d’autres options, comme le réchaud à bois ou le réchaud à gaz solide, mais on te conseille vraiment d’opter pour l’une des deux options dont nous avons parlé ci-dessus pour de nombreuses raisons.

USTENSILES

Comme tu te contentes de réhydrater la nourriture, tu dois apporter le minimum d’ustensiles pour alléger le poids global. 

Tout ce dont tu as besoin, c’est un réchaud léger, une gamelle, une tasse et une cuillère de camping. La gamelle te permets à la fois de réchauffer et de manger.

stove for ultralight hiking

Emporter une nourriture nutritive et hautement calorique

Il est fondamental de trouver un bon ratio entre poids et calories tout en ayant un régime varié et nutritif. 

Le mieux que tu puisses faire, c’est d’emporter des aliments hautement caloriques, légers, en faisant varier les graisses, les glucides et les protéines. 

Et tout ça doit, bien sûr, être simple à cuisiner !

ultralight hiking snacks

Les aliments comme les noix, les fruits secs, le chocolat ou le beurre de cacahuète ont un excellent ratio poids/calories.

ultralight hiking food

Comme tu veux aussi des nutriments, tu dois emporter des aliments qui ont un ratio faible. Fais en sorte d’avoir un bon apport en calories avec les aliments qui ont un bon ratio, puis ajoute des aliments qui ont de bonnes capacités nutritives. 

(Oui, les adeptes du moto “la nourriture est une carburant” sacrifient les nutriments pour alléger le poids)

ultralight hiking nutrition

Économiser le poids de la nourriture

Évite les aliments qui sont stockés dans des conserves, car ils sont en général plus faibles en calories et que tu dois aussi porter le poids de la conserve.
Sans parler du fait que tu dois trouver un endroit ou les ranger ou les porter directement.
Préfère à cela des aliments déshydratés que tu peux ranger dans des sachets à zip ou qui sont déjà stockés dans un sac sous vide. 

Prépare tes propres mélanges hautement caloriques pour les en-cas. Quand tu randonnes, tu brûles des calories, et tu as donc besoin d’en-cas tout au long de la journée. Il est bon d’adopter la mentalité “la nourriture est un carburant” au sujet des en-cas. Le mieux pour un bon apport en calories qui reste léger est d’opter pour un mélange de noix, de raisins et de chocolat. 

Entretenir ta nutrition

fruit stand

Comment conserver une bonne nutrition dans ton alimentation sans ajouter une tonne de poids supplémentaire ? Pour les débutants, le mieux est d’économiser sur tout le reste pour pouvoir ajouter un peu de poids avec une nourriture pleine de nutriments.
Un repas bon et facile peut par exemple consister en un sandwich avec des fibres, du beurre de cacahuète pour apporter plus de calories, avec du thon ou du tofu fumé et un peu de salade pour le côté nutritif.
Si tu as des ustensiles de cuisson, tu peux opter pour des pommes de terre séchées, des soupes déshydratées ou des pâtes, en ajoutant un apport de protéines avec de la viande sèche ou déshydratée, du tofu fumé, etc. En voilà un bon repas !

Tu peux toujours ajouter des barres énergétiques, des noix ou d’autres choses du genre après ton repas pour gagner en calories.

L’équipement de rando ultra-léger en détail

Creusons un peu plus en détail le sujet en parlant de ce que tu dois apporter, ce que tu ne dois pas emporter, et ce à quoi tu dois penser.

Un équipement léger adapté aux conditions

Tu dois être conscient des conditions dans lesquelles tu vas randonner et préparer ton équipement avec cela en tête. On emporte souvent trop facilement trop d’affaires, ou des vêtements trop chauds. 

Un système d’habillement bien organisé doit pouvoir te préparer à toutes les conditions, on t’en dit plus à ce sujet juste après. 

Mais les conditions dans lesquelles tu randonnes ont toujours un impact sur la façon dont tu t’organises.

Équipements essentiels & kit de premiers secours

Il existe des kits de premiers secours ultra-légers et tu dois toujours en avoir un pour des raisons évidentes (ta sécurité, si ça ne tombe pas sous le sens !). 

Certains sac-à-dos ont un sifflet de sécurité sur leur sangle, mais si ce n’est pas le cas tu dois en avoir un autour du cou ou à portée de main. 

Tu dois également emporter un système de navigation qui peut consister en une carte, un compas et un appareil GPS. 

Ton équipement basique de sécurité doit aussi comprendre une petite bouteille de crème solaire. Si le temps est ensoleillé, tu risques en effet de passer de nombreuses heures en plein soleil, cela t’évitera des brûlures.

Une source de lumière

Emporte une lampe frontale légère, de préférence un modèle très simple car il sera souvent plus léger. Certains optent même pour des modèles destinés aux enfants pour alléger le poids final. N’oublie pas de charger ou de changer les piles avant ton départ pour ne pas avoir à en emporter.

Vêtements Ultra-Légers & Tenue de Pluie

C’est sans doute le point majeur à travailler, car il est fréquent de prévoir trop d’équipement inutile à ce sujet. Voyons un peu comment tu peux économiser du poids tout en apportant du confort. 

Tu dois choisir, de façon générale, des vêtements conçus dans une matière synthétique légère qui sèche rapidement. Tout ce qui est en coton doit rester à la maison.

Les tissus synthétiques ont de bonnes performances dans la plupart des conditions, surtout en comparaison du coton.
Les couches sont un autre aspect important de ta stratégie, le but étant de retirer une couche quand tu as trop chaud ou d’ajouter une couche quand tu as froid. N’emporte jamais, au grand jamais, deux équipements qui ont la même fonction.

Alors, quels vêtements emporter ?

Ultralight hiking clothing

UNE TENUE DE PLUIE

Tu dois toujours avoir avec toi un imperméable léger. Quelle que soit la météo. Si le temps n’est pas au beau fixe, emporte aussi un pantalon de pluie qui résistera à la bruine.

UNE VESTE

Ta veste peut dans de nombreux cas être la même que ta veste de pluie. Une fine veste shell étanche et respirante qui te protège également du vent. 

Pour gagner en chaleur, tu peux également emporter une doudoune que tu pourras utiliser en complément de ta veste shell en cas de mauvais temps.

Rain jacket ultralight hiking

UN PANTALON DE RANDO

Tu peux emporter un léger pantalon de randonnée, idéalement un modèle où les jambes sont zippées pour pouvoir l’utiliser comme un short quand tu as trop chaud.
Certains aiment aussi y ajouter un léger short de sport pour les beaux jours. 

BONNETS ET GANTS

Les nuits et les matins peuvent être très froids, et emporter un bonnet et une paire de gants peut être un bon atout pour les soirées et permet également de gagner en chaleur au moment de dormir quand c’est nécessaire. Si tu pratiques la randonnée par temps ensoleillée, il est recommandé d’emporter une casquette ou un chapeau.

T-SHIRT DE RANDO

Ici, il existe plusieurs options : manches courtes, manches longues, ou les deux. Quelle que soit ton choix, opte pour le synthétique pour de meilleures performances.
Les manches courtes ont l’avantage d’offrir plus de respirabilité, et les manches longues te protègent mieux contre le soleil et les insectes.

SOUS-VÊTEMENTS ET CHAUSSETTES

Sache déjà que tu peux les laver dans un ruisseau et les laisser sécher sur ton sac. Tant que tu choisis des sous-vêtements synthétiques, et non en coton (pas vrai ?), ils sècheront rapidement.

Inutile d’emporter plus de trois paires, même pour les longues randonnées. 

Il en va de même pour les chaussettes, 3 paires de chaussettes synthétiques, ce sera largement assez.

COUCHE DE BASE

Pour les rando où le temps est bon, tu n’auras peut-être pas envie de prendre un pantalon de couche de base et un t-shirt. Mais pour la plupart des voyages, c’est un bon complément pour réguler la température de ton corps, et c’est aussi parfait pour dormir la nuit si tu as froid.

Chaussures ultra-légères et bâtons de randonnée

Quand on imagine des chaussures pour randonner, on pense tout de suite aux chaussures de rando classique. Mais tu n’as pas forcément besoin du soutien supplémentaire qu’elles apportent. Surtout si tu ne portes pas de lourdes charges dans ton sac. 

La charge que portent tes pieds consume plus de 5 fois l’énergie dont tu as besoin pour porter le poids de ton sac. Il est donc dans ton meilleur intérêt d’économiser ce poids.

Hiking shoes

CHAUSSURES DE TRAIL

La meilleure option est de choisir une paire de chaussures de trail/course légère et durable. Trouve une chaussure qui a une semelle épaisse avec une bonne traction. 

CHAUSSURES DE CAMP/DUVET

C’est toujours sympa de les avoir en cas de rando sous la pluie, mais dans la plupart des cas, c’est un luxe qui n’est pas vraiment nécessaire. Toutefois si tu as de la place, emporter une paire de ce type de chaussures peut te permettre de te mettre l’aise une fois au campement et de retirer tes chaussures de rando.

ultralight running shoes

BATONS DE RANDONNEE

On ne considère pas ça comme essentiel, mais les bâtons de randonnée ont certains bénéfices évidents. Ils améliorent ton équilibre et peuvent parfois soulager les douleurs au genou dans les terrains escarpés. Tu peux de plus les utiliser comme piquets si tu construis un abri avec une tarp. 

D’un autre côté, ils ajoutent du poids à ton sac et occupent tes mains, ce que certains n’aiment pas. 

Si tu préfères avoir des bâtons de randonnée, il faut en choisir des légers. Favorise les bâtons en fibre de carbone qui sont plus chers et un peu moins durables mais qui pèsent bien moins que les modèles en aluminium.

Garde ton Équipement au Sec

Le meilleur moyen d’éviter que ton équipement ne soit mouillé est de ne jamais l’exposer à l’eau en premier lieu, ce qui est plus facile à dire qu’à faire. Quelques conseils peuvent te permettre de ne jamais mouiller ton équipement.
Pour éviter que tes vêtements ne soient humides, n’oublie pas de mettre ta tenue de pluie avant que la pluie n’arrive. Ainsi, tes vêtements ne seront jamais mouillés. 

Pense également à laisser ta tenue de pluie à portée de main et à ne pas la placer dans le compartiment principal de ton sac si le ciel annonce de la pluie. Tu pourras l’atteindre plus rapidement, et tu n’auras pas à mouiller tout ton équipement pour ouvrir le compartiment principal de ton sac en cas de pluie. 

Il est aussi essentiel de choisir un sac qui peut résister au mauvais temps et qui est conçu dans une matière résistante à l’eau.
Tu auras du mal à trouver un sac étanche. Alors, si le temps s’annonce vraiment mauvais, utilise un sac waterproof léger pour y placer ton équipement sensible, comme ton duvet. Tu peux aussi utiliser un sac en plastique.

La transpiration te rend humide

Tes vêtements peuvent être trempés même par temps chaud, pas à cause de la pluie, mais à cause de ta sueur. Et la sueur a le même effet que la pluie et peut rendre tes vêtements totalement humides.
Pour éviter cela, il ne faut pas trop t’habiller et porter différentes couches pour pouvoir en retirer une si tu commences à avoir trop chaud.

La condensation

Si tu utilises une tente, tu risques d’être confronté au problème de la condensation. Par temps pluvieux, une tente a bien plus de chance d’être humide qu’une tarp. C’est à cause de la condensation qui n’est pas la même selon ton type d’abri.
C’est à savoir au moment de choisir ton abri. Pense aussi que tu risques de te réveiller de bon matin avec une rosée matinale sur ton équipement. Essaye de tout sécher avant d’emballer tes affaires.

Comment rester au chaud et randonner léger

keep warm ultralight hiking

En rando, tu veux rester au chaud tout en évitant la transpiration, et il y a plusieurs façons d’y parvenir. 

Ne t’habille pas trop, même si tu as froid et que c’est tentant, car si tu commences à transpirer, tu auras encore bien plus froid par la suite. La sueur va te refroidir. Habille-toi avec juste ce qu’il faut pour rester au chaud une fois en mouvement. 

Ne cesse jamais de bouger par temps froid car le mouvement continu aidera ton corps à conserver sa température. Garde un rythme régulier. Si tu as envie de t’arrêter pour faire une pause, c’est que tu marches trop vite.

 

Quand tu as besoin de t’arrêter par temps froid, enfile rapidement une autre couche comme une doudoune et enlève-là au moment de reprendre la route. 

Ton sac de couchage doit lui être juste assez chaud pour le climat, ta tente ne doit pas t’apporter de la chaleur mais simplement te protéger de la pluie et du vent. Ton sac de couchage et tes vêtements te permettent eux d’avoir chaud pendant la nuit.

Quelques conseils pour randonner léger

Comment préparer ses affaires selon les conditions météo ?

La meilleure façon de commencer ta préparation est de regarder les températures moyennes de l’endroit où tu vas à cette époque de l’année. Cela te donnera une idée de ce à quoi tu dois t’attendre et ce que tu dois emporter. Si ton voyage n’est que dans un ou deux jours, jette simplement un oeil aux prévisions météo et prépare ton équipement en fonction.

Quel est le pire des scénarios et comment préparer ses affaires pour l’affronter ?

En fait, il ne faut pas penser comme ça. Se préparer au pire des scénarios est un piège fréquent, et tu risques simplement d’emporter bien trop de choses dont tu n’as pas besoin. Renseigne-toi plutôt sur les conditions actuelles et ce à quoi tu dois t’attendre en chemin, c’est suffisant pour te préparer.
Cela étant dit, ne fais jamais l’impasse sur ton équipement de sécurité.

Comment installer une tente ou une tarp ?

Tu dois savoir t’y prendre avant ton départ, ce n’est pas difficile mais il faut parfois un peu d’entraînement.
Fais en sorte de maîtriser cet art avant de partir. Lis les instructions du fabricant ou trouve un bon tutoriel en ligne et met le en pratique avant ton voyage. Une fois en rando, le processus doit être connu et maîtrisé.

Comment choisir un lieu de campement ?

Recherche des zones qui sont protégées du vent, de préférence à 100 mètres ou plus au-dessus de point le plus bas de ta zone. 

Les arbres offrent de bons campements car ils te protègent du vent et ils te permettent de fixer ta tarp. Il y a  de plus moins de rosée là où il y a des arbres, et donc moins de condensation.

Le ruban adhésif

Il est utile dans de nombreux endroits, même si tu randonnes en mode léger. Mais tu n’as pas envie d’emmener un rouleau entier.
La bonne idée, c’est d’en mettre un peu autour de tes bâtons de rando, de ta gourde ou autre. Cela économise à la fois poids et espace. 

Qu’est-ce qu’un bon coussin ultra-léger ?

La meilleure option ultra-légère est de fabriquer ton propre oreiller en mettant dans un sac quelques vêtements, le sac de ton duvet par exemple. Ainsi, tu as un coussin sans perdre d’espace. 

On trouve aussi des coussins gonflables qui permettent d’avoir un vrai coussin sans perdre en espace.

Fais ta propre rando

On a souvent tendance, surtout au début, à s’adapter ou se conformer aux standards de rando de quelqu’un d’autre et à ses idées. Fais ce qui te semble être le mieux pour toi, et souviens-toi qu’il y autant de façons de faire une bonne rando qu’il n’y a de randonneurs. 

Les étirements en rando ultra-légère ?

Tu dois prendre le temps de t’étirer car ton corps connaît de fortes pressions en rando. Prends le temps de t’étirer le matin, le soir, et pendant les pauses. 

Les mollets, les quadriceps et les ischio-jambiers sont les parties les plus essentielles à étirer pour continuer à profiter au mieux de ta rando.
Même si s’étirer semble être fatiguant après une longue journée de marche, ça vaut le coup.

Partager la charge en rando ultra-légère ?

Si tu marches en groupe ou avec un partenaire, tu peux facilement économiser le poids en partageant la charge et en laissant certaines choses à la maison.

Si vous êtes deux, vous n’avez par exemple pas besoin de deux tentes, deux tarps, etc. 

Déterminez les affaires dont vous avez besoin ou non en double, et marchez léger.

Quelle bouteille d’eau utiliser pour randonner léger ?

L’idéal est d’utiliser des bouteilles en plastique d’1 ou 1.5 litres. Elle sont légères et durables. 

Préparer ses affaires pour une rando ultra-légère - Estivale vs Alpine

En été, tu sais que tu dois te préparer pour affronter des températures élevées et un fort ensoleillement, ce qui veut aussi dire que tu peux économiser beaucoup de poids avec le sac de couchage et laisser tes vêtements chauds chez toi.

Pour une rando alpine en plein hiver, tu dois au contraire faire face à des vents difficiles et des températures basses. Le défi est de s’habiller pour avoir suffisamment chaud sans transpirer. Pour la rando hivernale, les couches sont tes meilleures amies.

Le sac ultra-léger -Estivale vs Alpine

Le sac-à-dos doit, comme toujours, être un sac ultra-léger, de préférence un modèle pesant 0,5-1kg. 

L’idéal est d’opter pour un volume de 50 litres pour randonner ultra-léger en été, et 60 litres pour la rando alpine.

L’abri - Estivale vs Alpine

Rando estivale

Ton abri doit respirer pour éviter la condensation au petit matin.
Idéalement, si tu te sens à l’aise avec l’idée, fait le choix d’un combo tarp et sursac pour les rando chaudes d’été.

Rando alpine

Le combo tarp et sursac n’est ici pas conseillé.
Opte plutôt pour une tente ultra-légère, idéalement à double-parois et avec un design solide qui peut résister aux vents forts.

Le sac de couchage - Estivale vs Alpine

Rando estivale

Il te faut un modèle de sac de couchage très fin. Renseigne toi sur les conditions météo. En cas de climat chaud et de basse altitude, je choisis personnellement de ne pas prendre de sac de couchage et d’utiliser ma doublure à cet effet. 

Rando alpine

Un sac en duvet restera ton meilleur choix. Il apportera plus de chaleur et moins de volume qu’un sac synthétique. 

Le tapis de sol

Rando estivale

En été, il y a moins de pression au niveau du tapis de sol. Choisis un modèle aussi léger que possible mais qui reste confortable pour toi, qu’il soit gonflable ou en mousse.

Rando alpine

Il est conseillé de choisir un tapis plus épais qui t’isole mieux du froid du sol. Il peut être gonflable ou en mousse. Ne choisis juste pas un modèle trop lourd, reste léger. 

Bouteille d’eau/Purification

Rando estivale

La bonne taille pour une bouteille d’eau est d’1-1,5 litres. Tu peux avoir envie de prendre une bouteille supplémentaire si tu pars sur une rando où les distances entre deux points d’eau sont longues. 

 

Il est fortement recommandé d’emporter un système de purification de l’eau pour éviter de tomber malade. Que ce soit un filtre ou des produits chimiques.

Rando alpine

Opte pour une ou deux bouteilles en plastique d’1,5 litres.
Tu n’auras techniquement pas de mal à trouver de l’eau. Puisque tu es entouré d’eau gelée. De la neige. Elle peut rapidement fondre sur ton réchaud et devenir de l’eau.
Si tu fais toujours bouillir l’eau avant de la boire, tu n’as pas besoin de la purifier. Mais il est toujours utile d’emporter un moyen de purification chimique.

Réchaud et ustensiles

Rando estivale

Emporte un réchaud léger et une gamelle que tu pourras utiliser à la fois pour cuisiner et manger. N’oublie pas de prendre une fourchette et une cuillère.

Rando alpine

Pour la rando hivernale, on conseille de prendre un réchaud à gaz. L’alcool peut être plus difficile à allumer en cas de bassses températures et de vent fort. Emporte un réchaud léger et une gamelle que tu utiliseras pour cuisiner et manger. Et prends également une fourchette et une cuillère.

Équipement de sécurité

Rando estivale

Un kit de premier secours léger.
Un compas et une carte.
Un sifflet de sécurité. 

Rando alpine

Un kit de premier secours léger.
Un compas et une carte.
Un sifflet de sécurité. 

Une balise ou un émetteur-récepteur si tu pars en rando dans une zone avec le moindre risque d’avalanche.

Les indispensable

  • Lunettes de soleil
  • Crème solaire
  • Spray Anti-Moustiques 
  • Ruban adhésif (à enrouler autour d’une bouteille d’eau ou d’un bâton de marche pour économiser poids et volume)
  • Une source de lumière – Légère, bien sûr
  • Une brosse à dents et un petit tube de dentifrice
  • Pour la rando alpine, c’est plus ou moins la même chose, mais tu peux oublier le spray anti-moustiques 

Les vêtements

Rando estivale

  • Un imperméable. Respirant et léger, ce sera ta seule veste.
  • Un pantalon. Tu peux choisir un pantalon qui se zip en short ou emporter un short en plus.
  • Une casquette ou un chapeau. Un bon moyen de te protéger du soleil.
  • Un t-shirt à manches longues. Plutôt respirant, pour qu’il te protège bien contre le soleil sans te tenir trop chaud. 
  • Des sous-vêtements et des chaussettes synthétiques. Pas plus de 2-3 paires de chaque.

Rando alpine

  • Une veste shell. Ta veste shell doit offrir de bonnes performances en matière d’imperméabilité et de respirabilité.
  • Une veste en duvet. Emporte une veste en duvet ou en duvet synthétique qui apporte de la chaleur. Elle doit aussi être respirante. 
  • Un Pantalon. Choisis un pantalon respirant et résistant à l’eau sans isolation et avec des poches de ventilation.
  • Casquette et bonnet. Prend une casquette au cas où le soleil tape fort, et un bonnet ou un chapeau pour le froid. 
  • Des gants pour le froid.
  • Une couche de base. Pour le haut et le bas.
  • Des chaussettes et sous-vêtements synthétiques. Pas plus de 2-3 de chaque. 

Les chaussures

Rando estivale

Opte pour une paire de chaussures de trail/course. Elles sont plus légères et respirent bien mieux que des chaussures de rando.
Et comme tu ne portes pas de lourdes charges, tu n’as pas besoin du soutien supplémentaire de la cheville qu’apporte une paire de bottes. 

Rando alpine

Choisis une paire de bottes de rando bien chaudes et respirantes. Le plus est le mieux ici.
Si tu transpires trop à cause d’une mauvaise respirabilité, tu auras froid. Très froid.

Les bâtons de marche

Emporte-les si tu en as envie. Ils sont pratiques si tu utilises une tarp comme abri, étant donné que tu auras besoin de bâtons pour la fixer. Les bâtons de marche sont bien pratiques dans ce cas. 

Plus de lecture ?

Tu veux en lire plus sur la rando ? Dirige-toi vers la Section Voyage de notre magazine pour lire plus d’articles sur le sujet. 

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email